Une bande de 3 amis O’Tour Du Monde

Clément et Philippe se lancent dans un tour du monde en 2012. Deux ans plus tard, ils décident de changer de vie. Ils embarquent alors Camille dans une aventure folle et s’expatrient au Panama pour ouvrir un “éco-lodge.”

                           Philippe                                                    Camille                                                       Clément

une-bande-de-3-amis-otour-du-monde-3   une-bande-de-3-amis-otour-du-monde-1   une-bande-de-3-amis-otour-du-monde-2                      Le médiateur rêveur                              La volontaire dynamique                       L’aventurier autodidacte

Comment votre aventure a commencé ?

Nous (Clément & Philippe) sommes partis en voyage en Amérique du Sud pour découvrir d’autres cultures et changer d’air. Sur la route, nous avons rencontré des personnalités fascinantes et une manière de vivre qui nous persuadé de changer de vie. En rentrant de voyage, nous avons donc convaincu Camille de participer aussi à l’aventure et de partir vivre à l’étranger à Bocas del Toro au Panama.

une-bande-de-3-amis-otour-du-monde-5
Quel tour du monde aviez-vous prévu?

Au départ, le voyage devait relier le Brésil au Canada, mais il y avait trop de choses à voir et à vivre. Le voyage s’est donc arrêté en Amérique du Sud.

une-bande-de-3-amis-otour-du-monde-8Pourquoi avoir décidé de voyager en continu ?

On voulait découvrir le maximum de manières de vivre, de paysages, d’hommes et de femmes aux cultures différentes … Finalement le voyage en continu se poursuit par une vie à l’étranger.

Qu’est-ce qui vous a poussé à tenter l’aventure ?

L’envie de vivre des choses vraies, de couper avec la vie à l’occidentale, de se rapprocher d’un mode de vie plus calme, proche de la nature, de retrouver une certaine proximité avec les gens.


Comment se déroulaient vos journées ?

Transport (bus), recherche de l’hôtel, mise à jour du blog, découvertes et rencontres.

une-bande-de-3-amis-otour-du-monde-4
Que préférerez-vous dans cette vie de globe-trotter ?

La liberté. La découverte de nouveaux mondes. Se découvrir soit même. L’éveil sur un autre mode de vie, pas de routine. On réalisait nos rêves d’escapade.

une-bande-de-3-amis-otour-du-monde-10Quelle a été votre plus belle expérience ?

5 jours de survie en plein cœur de l’Amazonie. Cette petite aventure restera à jamais gravée dans nos mémoires, car nous sommes réellement sortis des sentiers battus. Rejoindre La Paz depuis Rurrenabaque en naviguant sur le rio Beni aucun touriste ne l’avait jamais fait auparavant. Il nous a fallu trouver le guide, le bateau, monter l’expédition en somme. C’était vraiment excitant ! Le voyage sur la rivière fut riche en découvertes. Chaque jour nous devions construire notre abri en bambou et dormir sur des hamacs, nous péchions des poissons chats succulents et nous nous lavions dans la rivière. Notre guide Chico nous a emmené dans des lieux totalement vierges et préservés à la rencontre d’une faune et d’une flore incroyablement belle. Nous passions nos soirées autour d’un feu de camp à écouter les anciennes légendes de son peuple, sous le ciel étoilé d’Amazonie. Cette expérience nous a vraiment  déconnecté, jamais on ne l’oubliera. 

Comment financiez-vous vos voyages ?

Le travail et les économies.

Au final, vous avez visité quels pays ?

Tous les pays d’Amérique du sud, Panama, Costa Rica, Etats-Unis. Le coup de cœur a été pour le Panama d’où notre expatriation.

une-bande-de-3-amis-otour-du-monde-13
Parlez-nous un peu de votre vie au Panama, de votre aventure, de votre « éco-lodge »

On nous pose souvent la question pourquoi avoir choisi le Panama ? On a toujours du mal a répondre, le choix s’est imposé de lui même on pense. Bocas del Toro réunissait tous les éléments que nous voulions pour notre nouvelle vie, nous voulions vivre proche de la mer, dans un climat chaud et ensoleillé. La vie de l’archipel nous attirait beaucoup, troquer la voiture pour le bateau dans la vie de tous les jours, voilà un changement qui nous plaisait. Faire les courses, aller travailler, prendre l’apéro chez les amis, tout se fait en bateau ici.

une-bande-de-3-amis-otour-du-monde-15Au début nous voulions prendre en gérance une auberge de jeunesse et si cela nous plaisait pourquoi pas acheter. Nous venions de passer une année en dortoirs sur les routes d’Amérique du Sud et nous voulions prolonger cette expérience, cette fois-ci en accueillant les Back-packers. Une manière pour nous de continuer à voyager. Malheureusement l’occasion de gérer un endroit ne s’est pas présenté, personne ne nous connaissait, on venait d’arriver. Nous avons donc décidé d’acheter et de construire notre propre endroit. Les prix trop élevés de l’immobilier sur l’île principale (pour notre budget), nous ont conduits à trouver un terrain sur une Île vierge voisine, l’île de San Cristobal, ici pas de route, pas d’électricité mais une nature luxuriante et une sensation de liberté incroyable.

Notre mode de vie a totalement changé, ici on récupère l’eau de pluie pour boire et se laver, on fait pousser notre manioc et nos ananas et nous avons nos poules. Le but est de devenir le plus indépendant possible avec l’énergie solaire et nos plantations.

 

Côté administratif, le gouvernement panaméen nous accorde un visa de 6 mois renouvelable ce qui est très bien pour décider de rester ou non. Une fois la décision prise, il faut faire sa résidence qui coûte environs 5000$ par personne ( une prochaine loi devrait réduire le coût à 1000$, à surveiller)

une-bande-de-3-amis-otour-du-monde-12Pourquoi avoir décidé de construire un éco-lodge ? Comment avez-vous financé tout ça? En quoi il est différent des autres ?

Travailler dans le tourisme, gérer une maison d’hôtes, c’est quelque chose qui nous plaisait à tous les trois depuis longtemps. Alors quitte à se lancer, autant le faire dans un endroit paradisiaque. Notre éco-lodge est différent dans la mesure où nous avons tout réalisé nous même: les plans de l’hôtel, la construction de la maison principale, les cabanes, le patio du restaurant, l’accès à la mer, le potager, le jardin, les meubles, la déco… tout quoi, on s’est même mis à la couture ! Depuis 2 ans nous nous donnons corps et âmes dans ce projet de vie avec un seul objectif : le bien être des futurs voyageurs.

Nous sommes fiers de nous, les locaux et les expatriés nous respectent et nous félicitent pour notre détermination. C’est un projet à taille humaine, nous ne sommes pas venus ici pour l’aspect financier mais pour changer de vie. Nous souhaitons accueillir les voyageurs, partager notre expérience, notre proximité à la nature et pourquoi ne pas leur ouvrir les yeux sur un mode de vie autonome et plus responsable.

Coté finance, notre budget est limité. Avant de quitter la France, nous nous sommes serrés la ceinture pendant un an et avons vendu toutes nos affaires personnelles pour mettre le maximum d’argent de coté. Depuis nous continuons à travailler pour assumer les frais de vie quotidiens : création de sites internet pour Clément, dentiste dans une association humanitaire pour Philippe, et traiteur (vente de gâteaux et plateaux tapas) pour Camille. Nos familles nous ont également apporté une aide financière pour les “imprévus”.

une-bande-de-3-amis-otour-du-monde-11
Des bons plans pour les globe-trotters ?

Le désert de sel Uyuni en Bolivie ou Les San Blas au Panama, car pour nous ce sont des endroits en dehors du temps. Les San Blas pourraient ressembler au paradis sur terre. L’atmosphère douce et ses petits îlots de sable blancs à peine troublés par le mouvement des feuilles de cocotiers sont une vision tellement apaisante pour l’âme. Le désert de sel d’Uyuni et la région des volcans pourraient très bien appartenir à une autre planète. Les gigantesques plaines arides, lacs multicolores chargés de sédiments, volcans et geysers nous ont totalement déstabilisé, trop de choses nouvelles et hallucinantes concentrées en un même lieu. A voir absolument.

une-bande-de-3-amis-otour-du-monde-16
Des conseils pour ceux qui rêvent de parcourir le monde ?

Osez ! Achetez le billet d’avion. Ne prenez que l’essentiel dans votre sac et surtout laissez une place pour l’imprévu!

une-bande-de-3-amis-otour-du-monde-17Et pour ceux qui voudraient changer de vie comme vous ?

Si l’idée de vous installer à l’étranger vous passe par la tête une fois par jour, si vous fantasmez devant les reportages des gens qui s’expatrient, si vous rêvez d’aventure alors osez ! Le changement a du bon, l’imprévu permet de se découvrir soi même. Au début il faut s’organiser, la planification et la paperasse sont certes les cotés les moins “glam” de l’aventure mais sont indispensables. Si on a pu le faire à 27 ans alors pourquoi pas vous ?

EN SAVOIR PLUS

Découvrez leur blog Otourdumonde créé en 2012 pour leur départ en Amérique du Sud. Au départ il a été conçu comme un carnet de voyages pour les futurs globe-trotters. En 2014, avec le départ pour le Panama et la construction de l’éco-lodge à Bocas del Toro, il a évolué sur leurs aventures d’expatriés. Et à partir de 2017, venez rendre visite à nos 3 entrepreneurs voyageurs à leur éco-lodge “Patio Indigo”

rssfacebookinstagramgoogle_plusyoutubepinterest


RELATED POST

INSTAGRAM
KNOW US BETTER