READING

Solcito, touriste professionnelle depuis 10 ans

Solcito, touriste professionnelle depuis 10 ans

Elle est née quelque part dans les années 80. Elle essaye d’être rigolote. Elle danse le flamenco. Elle voyage depuis qu’elle a un passeport. On vous présente Solène ou plutôt Solcito, une touriste professionnelle qui vous emmène pour une balade dans le monde.

Qui es-tu ?

Je m’appelle Solène, je suis une fille comme les autres. Je suis originaire de Bourgogne et de Normandie mais je vis à Paris depuis (beaucoup trop) longtemps. Petite, je rêvais de vivre dans l’espace mais à défaut j’ai pris le large. Depuis que je sais écrire, j’ai la plume qui me démange alors je la gratte un p’tit peu. J’ai donc fait de l’écriture mon métier. Touriste professionnelle depuis 10 ans, mon boulot consiste à rédiger des articles sur la beauté du monde pour des magazines et des sites web. Solcito est le surnom que m’avaient donné mes amis durant mon année Erasmus à Barcelone. Solène est devenu “Sol” puis “Solcito” qui signifie “petit soleil”.

Comment tout a commencé ?

Des parents grands voyageurs. Un baptême de l’air dans le désert. Le besoin de continuer à découvrir d’« autres ailleurs ».

Explique-nous ton « tour du monde »

Je n’aurais jamais fait le tour du monde et c’est cela qui fait le charme de notre immense planète. Malgré mes crapahutages sur les six continents, il me restera toujours une destination où poser mon paquetage… Même si c’est un village à deux pas de chez moi.

Que cherches-tu dans tes voyages ?

Me perdre. Rencontrer. Vivre. Respirer. Pour suivre les conseils d’Albert (Hitchcock), le voyage ne me permet pas seulement de respirer. Il me permet d’avoir le souffle coupé. Cela implique parfois quelques inconvénients comme celui d’être loin des gens que l’on aime et rater des événements importants.

Comment organises-tu tes journées une fois sur place ?

Elles ne sont jamais les mêmes. Ma recette du bonheur ? Une pincée d’organisation et beaucoup d’improvisation.

Comment finances-tu ces voyages ?

Comme tout le monde : en travaillant ! J’ai la chance d’avoir intégré ma passion à une partie de mon job donc je ne vais pas me plaindre, même si cela suppose des sacrifices.

Comment ton entourage perçoit ton mode de vie ?

« Chacun sa route, chacun son chemin ». Certains suivraient bien le mien lorsqu’ils voient passer de jolies photos sur les réseaux sociaux. D’autres ont choisi une autre route et cela leur convient.

Raconte-nous ta plus belle expérience

Elles le sont toutes à leur manière. Mais s’il fallait en retenir une seule, je choisirais la matinée passée en compagnie d’enfants dans une école en Inde. Nous avions cherché pendant tout le voyage comment aider à notre manière et c’est finalement un Indien croisé durant le voyage qui nous a parlé de cet établissement. Nous avons acheté je sais pas combien de jouets/fournitures scolaires/matériel et sommes directement allés les donner aux enfants et au personnel de l’école. Je n’oublierais jamais leurs sourires et ce joli moment passé avec eux.

Quels pays as-tu visité à ce jour et quel est ton coup de cœur ?

La liste est longue même s’il me manque beaucoup de coins à découvrir. Impossible pour moi de désigner un seul pays même si on me pose (très) souvent la question. Alors, je vais citer le dernier car c’est le plus frais. Je rentre tout juste du Pérou où j’ai fait mon 1er trek en haute montagne : le Salkantay. 5 jours entre végétation luxuriante et glaciers pour rejoindre le Machu Picchu…à pieds ! Une expérience complètement dingue que je recommande à tout le monde.

Des conseils sur un endroit, une ville, une activité pour les autres globe-trotters?

Le tourisme est comme la mode. Il fonctionne sous forme de « tendances ». En ce moment, on ne parle que de Lisbonne. Je conseille donc de privilégier les destinations alternatives plus confidentielles, comme Porto, histoire de ne pas se retrouver avec des touristes à tous les coins de palmiers.

Un conseil pour ceux qui vivent dans la routine et veulent changer de vie ?

Il n’y a pas forcément besoin de sauter dans le grand bain (faire un tour du monde) pour commencer. Il suffit de tremper les pieds dans le bassin du voyage pour avoir envie d’y plonger. Les voyages ne font pas que former la jeunesse, ils cassent la routine.

Un conseil pour ceux qui partent pour la première fois pour un voyage au long cours ?

Choisis une destination où le tourisme est développé pour t’échauffer (la Thaïlande par exemple). Puis lance-toi et profite !

EN SAVOIR PLUS

J’ai débarqué dans le merveilleux monde du blogging dès 2003 à l’occasion d’une année WHV en Australie. A l’époque, je racontais ma vie pour amuser ma galerie (et rassurer papa maman). A mon retour, je l’ai laissé hiberner dans l’attente d’en recréer un plus tard, plus à mon image. En 2012, Solcito voyait le jour pour parler des coulisses du boulot de journaliste tourisme et présenter le voyage dans tous les sens du terme, d’ici (Paris) au royaume de Fort Fort Lointain. Aujourd’hui, je parle de notre planète avec un ton et des photos décalés. Si Paris et une fête, mon blog se doit de l’être aussi un peu aussi sans jamais se prendre au sérieux. J’essaye d’être là où l’on ne m’attend pas, comme lorsque j’ai testé une tyrolienne géante alors que j’ai (vraiment) le vertige. Aucun selfies et autres photos de ma trombine sur le blog. Je ne pose que de dos dans les endroits où j’ai la chance d’aller, clin d’oeil à l’affiche d’un film que j’ai adoré. Je propose également  des “Interviews Voyage” de personnalités et des rubriques participatives telles « qu’un photographe, une destination. »


RELATED POST

COMMENTS ARE OFF THIS POST

INSTAGRAM
KNOW US BETTER